Ogilvie-TAM-Descriptif-Auteur

Haut
TAM_Couv_500
20 €



216 pages
48 images (couleur)
Format : 21,5×13,5 cm
Couverture souple, rabats
ISBN : 978-2-37367-011-0
Date de parution : 4 mai 2017

Avec des photographies de Ahlam Shibli,
Lewis Hine, Florian Fouché, Jeff Wall,
Antonios Loupassis & Marc Pataut.

croix-fermer
Le Travail à mort
Au temps du capitalisme absolu
Bertrand Ogilvie

 

Bertrand Ogilvie est psychanalyste, professeur agrégé de philosophie, professeur des universités, ancien directeur de programme au Collège international de philosophie (2004/2010). Il enseigne depuis 2012 à l’université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis la philosophie politique et la psychanalyse, où il assume la fonction de directeur du laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie et la responsabilité du master de philosophie.

Il a participé à la fondation du Centre international de recherche sur la philosophie française contemporaine de l’ENS/Ulm (Ciepfc) avec Alain Badiou, Yves Duroux et Patrice Maniglier. Il a publié un livre sur Lacan (Lacan. La formation du concept de sujet) aux Presses universitaires de France et deux livres de philosophie politique et d’anthropologie : L’Homme jetable aux Éditions Amsterdam et La Seconde Nature du politique à l’Harmattan. Il a écrit des articles pour Les Temps modernes, Critique, Multitude, ainsi que pour les revues Vacarme et Le Passant ordinaire. Il travaille principalement sur les rapports entre psychanalyse et politique, sur la violence contemporaine et spécifiquement sur les formes exterministes adoptées par les politiques du XXe siècle.

Aux éditions L’Arachnéen, il a écrit dans plusieurs publications liées à l’œuvre de Fernand Deligny : « Au-delà du malaise dans la civilisation. Une anthropologie de l’altérité infinie » dans les Œuvres (2007), « Vivre entre les lignes » dans L’Arachnéen et autres textes (2008), et la postface de Cartes et lignes d’erre. Traces du réseau de Fernand Deligny. 1969-1979 (2013).