Janmari-Descriptif-Présentation

Haut
Couv_Janmari
32 €

Livres-apparentes

200 pages
194 pages de fac-similé
Format : 28×21,5 cm
ISBN : 978-2-9541059-2-5
Date de parution : 11 avril 2013

Texte de présentation bilingue
(français-anglais)

croix-fermer
Présentation
Journal de Janmari

 

Jean-Marie J., dit Janmari, a douze ans lorsque Fernand Deligny décide de créer un réseau d’enfants autistes, « autour » de lui, dans les Cévennes, en 1967. L’enfant est mutique, vif, adroit ; il découvre des sources enfouies, attrape les guêpes par les ailes sans les blesser, habite le hameau de sa présence forte et de ses trajets immuables. À la fin de sa vie, Gisèle Durand, présence proche de Janmari, lui tend un cahier à dessin. Jour après jour, il trace des ronds et des vaguelettes ; le moindre geste ou le moindre son de Gisèle Durand l’incite à varier les formes, à inscrire un cercle, un rectangle, puis à reprendre ses motifs. Ce Journal recueille la trace d’un geste primordial, « d’avant la lettre », la pulsation progressivement affaiblie du rythme de la vie et de la poésie.    

 

Jean-Marie J., called Janmari, was twelve when Fernand Deligny decided to create a network of autistic children, in the Cévennes region in 1967. The child was mute, lively, adroit; he discovered buried springs, caught wasps by their wings without hurting them, lived in the hamlet from his powerful presence and unvarying journeys. At the end of his life, Gisèle Durand, a close presence for Janmari, held out a drawing tablet to him. Day after day, he traced circles and wavelets; the least gesture or sound from Gisèle Durand caused him to vary the forms–to sketch a circle, a rectangle–and then resume his own patterns. This Journal is a collection of the traces of a primordial gesture, from “before the letter”, the gradually weakening pulsation of the rhythms of life, and of poetry.