Deligny-LTS-Descriptif-Auteurs

Haut
lst_couv_def_500
16 €

Livres-apparentes

192 pages
Format : 21,5×13,5 cm
Couverture souple, rabats
ISBN : 978-2-37367-010-3
Date de parution : 19 janvier 2017

En couverture : Fernand Deligny et Janmari, 1973.
Photo © Thierry Boccon-Gibod

croix-fermer
Lettres à un travailleur social
Fernand Deligny
avec une postface de Pierre Macherey

 

Fernand Deligny

Le parcours de Fernand Deligny (1913-1996), éducateur et écrivain, se partage grosso modo en trois périodes. Une première (1937-1947) pendant laquelle il se distingue par son action libertaire des méthodes du renouveau éducatif instaurées par l’administration de Vichy. Une deuxième (1947-1962) au cours de laquelle il crée et dirige La Grande Cordée, « association de prise en charge en cure libre », à Paris puis de manière itinérante, dans le sud-est de la France. La dernière, dite celle de la « tentative » (1968-1996) correspond aux trente années vécues avec des enfants autistes, à Monoblet, dans les Cévennes.
De son vivant il publie une quinzaine d’ouvrages et signale ses tentatives éducatives par la publication régulière d’articles dans des revues spécialisées (éducation, éducation populaire, psychiatrie, cinéma). L’expérience de l’autisme l’oriente vers une recherche au croisement de l’anthropologie et de la philosophie, et lui inspire une réflexion incessante sur le langage, l’espace, l’asile, l’humain, l’espèce. L’organisation du « réseau » (la structure informelle de prise en charge d’enfants autistes fondée en 1968) anticipe et se distingue des « communautés thérapeutiques » par un usage pensé de l’espace et le recours à des pratiques artistiques, le tracé, la cartographie, le cinéma, la vidéo (les tentatives de Deligny ont donné lieu à trois films, Le Moindre geste (1962-1971), Ce Gamin, là (1975), A propos d’un film à faire (1989). Les derniers essais de Deligny concernent l’image. Quelques années avant sa mort, il entreprend une autobiographie sans fin (2600 pages), L’Enfant de citadelle.

Pierre Macherey

Pierre Macherey est philosophe et Professeur émérite à l’Université de Lille III depuis 2003 et spécialiste, notamment, des œuvres de Marx et Spinoza. Une bibliographie complète de son œuvre est accessible sur son site.